Comment concilier poules et jardin potager

Écrit par les experts Ooreka
Comment concilier poules et jardin potager

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf :

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Si vous avez à la fois envie d'élever des poules sans les enfermer dans un enclos et de cultiver un potager, vous vous posez sans doute beaucoup de questions. Laisser courir des poules en liberté ne cause en général pas grands dégâts au jardin d'agrément, à condition que ce dernier soit assez grand et que les poules soient peu nombreuses. Mais qu'en est-il du potager ? Est-il possible de l'ouvrir également aux poules ou faut-il le protéger ?

Cette fiche pratique vous indique comment concilier poules et jardin potager.

 

 

Zoom sur les bienfaits et les inconvénients des poules au potager

Les bienfaits des poules au potager

Vos poules peuvent vous apporter une aide intéressante au potager :

  • Elles se régalent des limaces, vers, escargots, larves, chenilles et insectes nuisibles.
  • En grattant la terre, elles l'ameublissent et éliminent les mauvaises herbes.
  • Elles fertilisent naturellement le sol avec leurs excréments.
  • Il est également possible de recycler la paille et les plumes du poulailler en paillis efficace et bienfaisant au potager.

Les nuisances causées par les poules au potager

Admises sans modération au potager, les poules peuvent cependant y causer bien des dégâts :

  • En grattant la terre, elles bouleversent les semis, dérangent les jeunes plants et éparpillent les paillis mis en place.
  • Elles peuvent saccager certaines récoltes : elles sont en particulier friandes de salade, de jeunes feuilles et n'hésitent pas à donner des coups de bec dans les tomates les plus rouges.

 

1 Limitez le nombre de vos poules et choisissez-les bien

Deux ou trois poules, pas plus

Pour limiter les dégâts, limitez le nombre de vos poules, sachant que deux poules suffisent pour fournir en œufs une famille de quatre personnes.

Petites poules, petits dégâts

Si vous voulez les laisser courir partout en liberté, choisissez des poules naines : elles ne vous offriront certes que de petits œufs, mais causeront nettement moins de dégâts car elles sont moins gratteuses et n'ont que de petites griffes.

Choisissez en particulier la Poule-Soie, ou Nègre-Soie, car elle est de tempérament placide et physiologiquement incapable de voler, contrairement aux autres poules naines.


 

2 Protégez le potager pour les poules

Si vous élevez des poules en liberté dans votre jardin mais ne voulez courir aucun risque de dégâts au potager, la méthode la plus classique est d'entourer ce dernier d'un grillage suffisamment haut (1,60 m), avec une porte d'accès.

Cependant, il existe d'autres méthodes moins radicales.

Organisez votre potager en carrés surélevés

Vous pouvez aussi organiser votre potager en carrés surélevés d'au moins 30 cm de haut :

  • Avec des Poules-Soie, aucune autre précaution n'est nécessaire.
  • Avec d'autres poules, il est recommandé de poser un cadre grillagé au-dessus de chaque carré.

Protégez certaines zones par des enclos ou des tunnels amovibles

Une autre manière de limiter les dégâts causés par les poules consiste à entourer les zones les plus fragiles (semis, jeunes plants, salades…) d'un enclos ou d'un tunnel amovible confectionné avec du grillage à poule.

Ne le faites pas trop grand, pour le déplacer facilement en fonction de vos semis et plantations.

Note : plus votre jardin est grand et votre potager modeste, moins les poules endommageront ce dernier. Il vous suffira alors de protéger temporairement les zones critiques.

3 Lâchez vos poules ponctuellement seulement

Si vous n’avez pas envie de protéger votre potager, lâchez-y vos poules ponctuellement, quand vous êtes présent ou en hiver seulement.

Lâchez vos poules sous surveillance

Lorsque vous travaillez au potager, laissez vos poules s’ébattre autour de vous. Vous les tiendrez à l’œil, empêchant les dégâts importants, tandis qu’elles vous débarrasseront des limaces.

Lâchez vos poules de temps en temps l’hiver

En hiver, lorsque les cultures se raréfient et ne sont pas fragiles, profitez sans risques des bienfaits de vos poules au potager.

Lâchez-les de préférence par temps sec et pour des périodes ne dépassant pas quelques jours.


 

4 Utilisez un poulailler mobile

Une dernière façon de faire profiter votre potager des bienfaits de vos poules est d'utiliser un poulailler mobile, de préférence sur roues.

Vous pourrez facilement le déplacer sur différentes parcelles après récolte : vos poules se nourriront des résidus de cueillette et se feront un plaisir de nettoyer la parcelle et de la fumer !

 

Matériel nécessaire pour concilier poules et jardin potager

Imprimer
Grillage

Grillage

À partir de 1 € / m

Cette fiche est maintenant terminée,
mais entre nous ce n'est pas fini...
Vous pouvez aussi :



Pour aller plus loin



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !