Protéger son poulailler

Écrit par les experts Ooreka
Protéger son poulailler

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf :

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Vous envisagez l’installation d’un poulailler ? Pensez que les prédateurs des poules, de leurs poussins et de leurs œufs sont légion : renards, mais aussi fouines, belettes, chiens errants, rapaces et autres oiseaux, rats surmulots… Même les zones semi-urbaines ne sont pas à l’abri !

Cette fiche pratique explique comment protéger son poulailler et l’enclos des poules : en effet, les attaques de prédateurs sont à craindre de nuit comme de jour.

Zoom sur les prédateurs

Le renard, la fouine, la belette et le putois

Le renard est connu comme étant le prédateur le plus redoutable du poulailler, capable de venir à bout d’un treillis non renforcé, de creuser sous le grillage de l’enclos à poules et de l’escalader s’il n’est pas assez haut. Les incursions des renards sont à craindre plus particulièrement – mais pas seulement – la nuit et au printemps (mai-juin) pendant l’élevage des renardeaux.

À peine moins redoutables que le renard, la fouine, la belette et le putois sont d’autres grands ennemis du poulailler : la fouine est capable de se faufiler par une ouverture de 3 cm dans un grillage !

Les rapaces et autres oiseaux

Certains oiseaux (pies, corbeaux) ne demandent qu’à venir s’emparer des œufs de vos poules. Les rapaces, particulièrement l’autour, sont à l’affût, prêts à fondre sur leur proie et à emporter poules et poussins dans leurs griffes.

Les rats

Souvent attirés par des stocks de graines, les rats surmulots trouvent bon gîte au poulailler et s’attaquent volontiers aux poussins.

1 Protégez le poulailler lui-même

  • Vérifiez que la fermeture de la porte est réellement efficace.
  • Vérifiez que le poulailler est hermétique : grillagez systématiquement toute ouverture dès qu’elle atteint 2 cm, taille qui permet à des poussins de s’échapper et à des rongeurs ou même à une belette d’entrer.
  • Surélevez le poulailler d’environ 30 cm afin d’empêcher les rats d’y accéder facilement.
  • Stockez vos graines dans des contenants hermétiques (poubelles fermées) pour éviter d’attirer les rats.

2 Rentrez les poules à l’abri la nuit

La plus élémentaire des précautions consiste à rentrer les poules à l’abri pour la nuit.

Si vous n’êtes pas toujours là à temps, installez un portier de poulailler électronique : il s’agit d’un système acheté en kit, comprenant une porte, 2 glissières, un détecteur crépusculaire jour-nuit et une minuterie. L’ensemble fonctionne sur piles et permet la fermeture et l’ouverture automatiques des portes du poulailler en fonction du capteur solaire ou de la minuterie.

3 Aménagez un enclos à toute épreuve pour protéger votre poulailler

Les prédateurs n’attaquent pas seulement la nuit ! Le jour, vos poules doivent être également en sécurité dans un enclos à toute épreuve, entouré d’un grillage :

  • fréquemment vérifié (absence de trous, interstices…) ;
  • solide (triple torsion) ;
  • à mailles fines (1,9 × 1,9 mm) ;
  • ancré profondément dans le sol (30 cm) dans une tranchée comblée de béton (pour éviter que les prédateurs ne creusent par en dessous) ;
  • posé à l’extérieur des poteaux de soutien (pour éviter que les prédateurs puissent escalader ces poteaux) ;
  • suffisamment haut (1,70 m) ;
  • dont les derniers 40 cm en haut sont recourbés vers l’extérieur selon un angle de 30 ° afin de décourager plus sûrement encore toute intrusion ;

Note : si votre enclos est déjà construit, mais pas assez efficace pour empêcher les prédateurs de creuser par-dessous, placez des dalles (par exemple dalles gravillonnées carrées de 40 × 40 cm) à plat tout autour de l’enclos : ce système se révèle efficace pour empêcher les prédateurs de creuser sous le grillage.

4 Renforcez la protection de l’enclos par des fils électriques

Si les renards tentent des incursions fréquentes autour de votre poulailler, ou encore pendant la période d’élevage des renardeaux, renforcez la protection de l’enclos par des fils électriques et un électrificateur pour clôture.

Pour une protection maximale, placez 3 rangées de fils :

  • l'une à 20 cm du sol ;
  • l'autre à mi-hauteur du grillage ;
  • la dernière en haut du grillage.

5 Tendez un filet au dessus de l’enclos des poules

Contre les oiseaux et les rapaces, tendez un filet protecteur spécial sur votre enclos : filet à volière à acheter dans les magasins spécialisés ou sur Internet.

  • Posez ce filet de préférence « en pyramide », déployé à partir de poteaux centraux plus hauts que la clôture de votre enclos : cela évite aux feuilles mortes et à la neige de s’accumuler dans le filet et vous permet de circuler plus à l’aise dans l’enclos.
  • Vérifiez régulièrement l'intégrité du filet et sa position : aucun interstice ne doit exister entre le haut du grillage de l’enclos et le filet.

6 Faites garder votre poulailler par des oies

Un système traditionnel dans les campagnes consistait à faire garder le poulailler par des oies, ardentes défenderesses des volailles placées sous leur gardiennage.

Si vous recourez à ce système, achetez 2 ou 3 oies encore jeunes – ou mieux, 2 oies et un jar – qui apprendront à cohabiter sans dommage avec vos poules.

7 Utilisez quelques astuces supplémentaires

Placez un épouvantail dans votre enclos à poules

Un épouvantail placé dans votre enclos constitue une protection supplémentaire contre les oiseaux : pour plus d'efficacité, déplacez-le souvent et suspendez à ses bras des CD qui miroiteront au soleil.

Mettez de la musique pour éloigner les renards

Une protection de plus à utiliser pendant la période d'élevage des renardeaux : branchez un poste de radio fonctionnant, même en sourdine, de la tombée de la nuit à l'aube. Maître Renard devrait rester prudemment éloigné !

Plantez des arbustes dans votre enclos à poules

Un enclos dégagé attire irrésistiblement les oiseaux et rapaces. Planté d'arbustes (sureaux, cormiers…), il dissimule en partie les poules à leur œil perçant.

Cette fiche est maintenant terminée,
mais entre nous ce n'est pas fini...
Vous pouvez aussi :



Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
nicolas lebon

avocat au barreau de lille | http://www.lebon-avocat-lille.fr/

Expert

PH
pierre h.

bailleur de logement, ancien élu, agriculteur

Expert

ab
arnaud benedetti

juriste confirmé, consultant expert | ab.consultant

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts


Autres sujets sur Ooreka


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !