Poulailler industriel

Écrit par les experts Ooreka

L'appellation de poulailler industriel peut recouvrir différentes réalités : élevage industriel à production intensive, filières traditionnelles, élevage bio et de plein air. Chaque type de structure permet de proposer sur le marché des œufs et des poules de plus ou moins bonne qualité. Quelle que soit la taille et la manière de concevoir l'élevage de poules et l'élevage de poussins, il est nécessaire de respecter une législation bien précise.

Installer son poulailler industriel

Pour faire de l'élevage industriel, il est nécessaire de disposer de bâtiments plus ou moins conséquents. Tout va dépendre du nombre de sujets à élever. Ce type d'élevage n'a vraiment rien à voir avec le poulailler familial et nécessite donc un équipement bien pensé.

Plusieurs critères sont à prendre en compte pour installer son poulailler industriel :

  • L'accès à une route. Les bâtiments doivent être construits à proximité d'une route praticable pour tout type de véhicules (voiture, camion, tracteur...). Cela permet de :
    • faciliter la livraison (aliments, litières...) ;
    • aider au départ de la production et des déchets (fientes, fumier).
  • La qualité du sol où est construit le poulailler :
    • Il est indispensable de pouvoir évacuer facilement les eaux usées, le sol doit être bien drainé.
    • Il doit être également isolant afin d'éviter les risques d'humidité. Un sol enherbé est l'idéal.
    • Le bâtiment doit être bien sécurisé.
    • Un bâtiment construit sur un endroit encaissé diminue la ventilation du poulailler. La chaleur et l'humidité internes produites par les animaux doivent donc pouvoir s'évacuer correctement vers l'extérieur.
  • L'eau et l'énergie. Il est essentiel d'avoir un poulailler :
    • proche d'un point d'eau pour les branchements d'eau ;
    • proche du réseau électrique pour les raccordements électriques.
  • L'aménagement du poulailler industriel demande des investissements très importants. Celui-ci devra être équipé de tout le matériel technologique ou non nécessaire au bon fonctionnement :
    • abreuvoirs et mangeoires automatiques ;
    • perchoirs ;
    • chauffage ;
    • cages d'élevage ;
    • couveuse ;
    • plumeuse ;
    • matériel d'abattage, etc...
Poulailler industriel et poules en batterie

Types de poules et de poussins dans un poulailler industriel

L'élevage de poules mis en place dans un poulailler industriel est généralement constitué de poules pondeuses, de poules de chair, voire des deux. Les races de poule utilisées sont destinées à l'élevage intensif et ont des caractéristiques adaptées à ce mode d'élevage :

  • Les poules pondeuses ont des performance de ponte exceptionnelle : 310 œufs par an, soit 100 de plus que les meilleures races ou celles des petits poulaillers.
  • Les poules de chair ont bien souvent une chair médiocre car elles ont une croissance très rapide. Elles peuvent atteindre 2 kg en 6 semaines.

Concernant les poussins, les usages dans un élevage industriel sont les suivants  :

  • On ne fait pas de différence de sexe pour les poussins de poule de chair puisque l'on mange la chair du mâle comme de la femelle.
  • En revanche, les poussins mâles des poules pondeuses sont euthanasiés dès l'éclosion. Pour déterminer plus facilement le sexe de ce poussin, certains éleveurs ont introduit dans la poule un gène qui permet de différencier le sexe du poussin grâce à la couleur de son duvet. 

La réglementation du poulailler industriel

L'élevage industriel est régi par une réglementation très stricte pour éviter toute dérive sanitaire. Il est donc conseillé de vous renseigner sur la législation du poulailler.

L'implantation du poulailler doit également être conforme aux règles d'urbanisme et doit respecter les règles de voisinage.



Pour aller plus loin


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !