Cabane à poule

Écrit par les experts Ooreka

Afin que vos gallinacées bénéficient d'un endroit confortable pour pondre, vous avez le choix entre un poulailler mobile ou construire un poulailler fixe, qu'on appelle généralement cabane à poule. Dans ce dernier cas, vous devez prendre en compte : l'emplacement du poulailler, mais également prévoir une dimension suffisante pour pouvoir les accueillir.

Les critères d'une cabane à poule réussie

On n'a pas besoin d'être le roi du bricolage pour fabriquer son poulailler. Il suffit de prendre en compte plusieurs critères pour que votre cabane à poule soit :

  • Pratique pour ramasser vos œufs, nourrir vos poules ou encore nettoyer facilement la maison de vos futures résidentes.
  • Confortable en l'aménageant avec les accessoires nécessaires à leur bien-être.
  • Esthétique, le poulailler pourra servir d'élément de décoration au jardin.
  • Spacieuse pour accueillir plusieurs poules et adaptée au type d'élevage que vous souhaitez faire.
Cabane à poule

Vous avez également besoin de :

  • Définir le choix des matériaux pour construire votre cabane à poule.
  • Consulter ou préparer un plan pour vous aider au montage et à la finition.

Choisir les matériaux de la cabane à poule

Pour votre cabane à poule, vous avez le choix entre le bois et le béton.

Cabane à poule en bois

L'avantage du poulailler en bois, c'est que le bois est facile à travailler, il est écologique et c'est aussi un excellent isolant.

  • Vous pouvez utiliser des planches de récupération pour faire votre poulailler.
    • Des planches de 2 à 3 cm d'épaisseur sont suffisantes si vous habitez dans une région où l'hiver n'est pas trop rude.
    • Dans le cas contraire, n'hésitez pas à rajouter un isolant à l'intérieur de la cabane pour protéger vos résidentes des grands froids. Il sera judicieux de le retirer l'été pour que les poules ne soient pas dans un sauna.
  • Traitement du bois : le bois doit être traité simplement à l'extérieur pour éviter qu'il soit nocif pour vos gallinacées. Pensez aussi au traitement hydrofuge pour protéger la cabane des intempéries.
  • Peinture : évitez de peindre votre poulailler et préférez lasurer votre bois pour qu'il respire mieux.
Choisir les matériaux de la cabane à poule

Cabane à poule en béton ou parpaing

Les murs du poulailler en dur peuvent être constitués de plaques de béton ou de parpaings. Une charpente reposera sur la structure et une ouverture sera prévue en façade pour assurer la ventilation.

Construction d'une cabane à poule

Construction d'une cabane à poule 123 RF / Zita Stankova

Le bardage doit être fabriqué avec soin pour que la cabane à poule ne soit pas un nid à courants d'air et pour la protéger des intempéries.

Le poulailler doit être bien fermé et clôturé pour que les prédateurs ne puissent pas rendre visite à vos animaux de basse-cour.

À noter : il est conseillé d'apporter un soin tout particulier aux charnières des portes. Elles doivent être résistantes et de bonne qualité.

Les différents matériaux

Pour construire votre cabane à poule, vous aurez également besoin de différents matériaux pour :

  • l'enclos comme le grillage à poule ;
  • l'abri : bois, béton ou plastique ;
  • le plancher : ciment ou bois ;
  • les trappes, rampes d'accès (souvent en bois).

En ce qui concerne la quincaillerie, vous aurez besoin :

  • De   charnières, vis et boulons qu'il est conseillé de tremper préalablement dans de l'insecticide afin de prévenir contre les parasites tels que les poux des poules.
  • D'une grille de ventilation.

Plan du poulailler

Vous pouvez vous procurer un plan pour votre cabane à poule dans le commerce auprès des jardineries ou sur Internet (sites spécialisés). Vous pouvez aussi l'élaborer vous-même. Le plan doit prendre en considération :

  • Les dimensions : une superficie suffisante permettant aux poules de circuler, l'accessibilité à l'enclos et au paillage.
  • Les différentes ouvertures : dont une qui sera adaptée à la taille des poules. Vous pouvez aussi prévoir une ouverture sur le dessus (type toit amovible) pour faciliter le nettoyage.
  • Le sol qui doit être plat.

Il est préférable de surélever le poulailler, comme avec un poulailler sur pilotis, ce qui va le préserver de l'humidité. Une rampe en pente permettra aux poules d'y accéder plus facilement.

À noter : cet agencement n'est pas possible si vous souhaitez élever des poussins : la rampe sera trop dangereuse pour eux.

Avantages de construire son poulailler

Le poulailler que l'on fait soi-même correspond parfaitement à ses attentes et à son style. Vous ne lésinerez pas sur le nombre de clous ou de vis à utiliser pour le réaliser et le rendre ainsi beaucoup plus robuste.

Quelques éléments à garder en tête :

  • Les petits poulaillers que l'on peut acheter en jardinerie sont généralement des petits modèles.
  • Les poulaillers « bas de gamme » ne durent jamais bien longtemps.
  • Une cabane à poule que l'on fabrique soi-même coûte beaucoup moins cher que celle achetée dans le commerce.

Autres sujets sur Ooreka


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
db
dominique bertoia

ex paysagiste/élagueur

Expert

jC
josé c.

ancien juriste

Expert

BC
benoit charbonneau

jardinier bio professionnel | bio jardin services

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts


Pour aller plus loin


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !